mardi 24 septembre 2013

variété de petits gâteaux

sablés à la confiture
sablés à la confiture
fekkas à la dinde fumée
sablés aux abricots secs
fakkas aux amandes et raisins secs
sablés chocolat















































vendredi 20 septembre 2013

Smen ou beurre rance

Une façon ancestrale de faire du beurre rance, on l'utilise un peu partout dans notre cuisine, le couscous, les tajine de "kadra", le poulet "m'kalli" que je n'ai pas encore mis dans mon blog d'ailleurs....! Et donc voici la façon de faire:



- du beurre fermier
-du sel
-de l'origan séché

Mettez le beurre dans un  saladier et lavez-le avec une petite poignée de sel, sous le robinet, en le frottant  entre vos doigts pendant quelques minutes, puis retirez de l'eau en ramassant le beurre pour en faire une boule que vous mettrez au frais.

Faites bouillir de l'eau que vous verserez sur un peu d'origan. Une fois l'infusion refroidie, filtrez et ajoutez au beurre jusqu'à le couvrir et laissez macérer toute une nuit.

Le lendemain, retirez l'infusion et mettez le beurre dans un bocal  au réfrigérateur et attendez que ça prenne un goût rance pour l'utiliser, une semaine ou plus.
Il faut juste savoir que ce beurre devient plus goûteux avec le temps, et pour l'astuce laissez- en toujours un petit fond pour la prochaine préparation de beurre , cela accélérera les choses!

jeudi 12 septembre 2013

congre aux raisins secs

Celui là c'est vraiment un de mes préféré, un tajine, en fait sucré salé sans être lourd pour autant.

Vous aurez besoin de :

- 500g de congre ( سمك الفرخ)
- 100 g de raisins secs jaunes ( الزبيب الابيض)
- 2 oignons blancs
- huile d'olive
-1càc de curcuma
- sel
-1càc de gingembre moulu
-1 càc de cannelle
-1/2 càc de ras el hanout Mrouzia
-1càs de sucre en poudre

Dans une cocotte, coupez les oignons en fines lamelles, épicez avec le sel, le gingembre, ras el hanout, le curcuma, versez un petit verre  d'eau,  puis  fermez et laissez siffler pendant 10mn à peu pré à feu moyen.

Laissez tremper les raisins secs dans un peu d'eau le temps que les oignons cuisent.

Dans un tajine en terre ou dans une marmite, mettez le congre coupé en tranches épaisses un peu comme des jarrets de viande et ajoutez la sauce et les oignons une fois cuits, si vous trouvez qu'il y a beaucoup de sauce réduisez un peu car le congre cuit vite et vous aurez une piscine dans votre assiette et ce n'est pas très élégant dans notre cuisine! Ajoutez aussi les raisins secs égouttés, la cannelle, le sucre  et l'huile d'olive.

Mettez au four, en couvrant le dessus pour que les raisins secs ne brûlent pas, ou sur un "mejmer" et laissez cuire le congre quelques minutes  .
Bon appétit !


mardi 10 septembre 2013

Le couscous

Le plat marocain par excellence, celui que l'on retrouve dans tous les foyers, riches ou pauvres, dans toutes les occasions aussi, cela va du mariage aux obsèques, en fait c'est un plat riche qui a du carrisme et qui sauve les apparences! Cela dit, on le prépare surtout tous les vendredi, c'est une tradition chez nous, on ne peut pas passer par une rue sans que le parfum ennivrant de la semoule et des légumes ne nous submerge.
Sa préparation, à la base est toujours la même, semoule fine ou non, aux herbes aromatiques ou non, et la semoule peut aller de la semoule de blé à la semoule de maïs, bref, on peut parler des heures et des heures du couscous et chaque région à son couscous. Aujourd'hui, je vais vous faire partager le plus populaire, celui aux légumes.

Ingrédients pour 5 personnes:

- 500g de couscous( vous choisissez le calibre)
- 250 g de viande de votre choix mouton, veau ou poulet personnellement je préfère le veau
-sel
-1/2 càc poivre
-1 càc curcuma ou safran ou les deux
-1 càc gingembre
- huile végétale
-huile d'olive
-2 bouquets de persil et coriandre frais
- 1 verre de pois chiche trempés la veille dans de l'eau
- 1 belle tomate
- 1 oignon moyen
- 4 ou 5 carottes
- 3 ou 4 patates douces ou patates normales
- 4 courgettes
- 250 g de citrouille
-50g de beurre ou smen ( beurre rance)
-1 piment fort


Dans une marmite,  mettez les pommes de terre épluchées et coupées en deux sur la longueur, la citrouille en gros morceaux en conservant la peau, les courgettes épluchées ou non fendues en deux sur la longueur aussi, un bouquet de persil et coriandre, la tomate pelée et coupée en deux.

Couvrez d'eau, épicez avec le sel, le poivre, le safran et le gingembre, l'huile d'olive et laissez cuire à feu doux, bien sûr les légumes n'ont pas besoin d'autant d'eau pour cuire mais vous aurez besoin de la sauce, vous allez voir.( ici, je n'ai mis que les légumes que ma famille et moi aimons, vous pouvez ajoutez des navets, d'autres variétés de courgettes, du panais, des choux...)

Dans une cocotte, mettez la viande, l'oignon émincé, le bouquet de coriandre et persil, les épices, l'huile d'olive, les pois-chiche et les carottes pelées et coupées en deux sur la longueur puis en quatre si elles sont trop longues, couvrez d'eau et fermez, laissez cuire 15 mn aprés le sifflement.

Dans une " kasria" ou un grand bol, versez la semoule, ajoutez du sel, de l'huile végétale et aspergez d'eau, environ 1 verre d'eau, tout doucement en éparpillant la semoule avec vos doigts comme pour sabler une pâte. Couvrez d'un torchon et laissez reposer.

Une fois la viande cuite, mettez le tout ( viande, pois chiche, carottes , oignons et sauce ) dans la marmite du couscoussier et remettez sur le feu. Mettez la semoule dans la marmite  "passoire" du couscoussier et laissez cuire à la vapeur, entre la grosse marmite contenant viande et carottes et celle contenant la semoule, j'entoure d'un sac en plastique de congélation pour ne pas laisser s'échapper la vapeur, ou alors vous pouvez utilisez la méthode classique celle qui consiste à imbiber un bout de tissu, long, d'un mélange assez fluide de farine et d'eau, un bandage pour emprisonner la vapeur.

Laissez cuire à la vapeur la semoule pendant 15 mn puis remettez-la dans la "kasria",  aspergez avec 1 verre d'eau en remuant délicatement avec vos mains, attention c'est chaud!utilisez un écumoire du coup!
Ensuite  remettez la semoule dans le couscoussier ,  refaites la même chose 3 fois de suite.

Vous utiliserez la sauce des autres légumes à chaque fois que la sauce du couscoussier réduira, comme ça les saveurs se mélangeront, voilà pourquoi j'ai mis beaucoup d'eau pour faire cuire les légumes, de toutes les façons, une fois cuits vous éteindrez bien sûr, n'attendez pas que la sauce réduise ou que les légumes cuisent trop.

Très bien, les légumes sont cuits, le couscous est prêt, eh bien préparez votre assiette ou dans la "kasria", cela fera plus "couscous" et surtout vous serez plus à l'aise pour le manger avec les doigts, et pour cela il y a une technique, oui avec les doigts croyez moi c'est délicieux!

Versez le couscous et ajoutez le beurre ou le smen et faites- le pénétrer dans la semoule avec vos mains puis imbibez de 2 ou 3 louches de sauce (la sauce doit réduire et devenir onctueuse, juste de quoi remplir 2 ou 3 bols pour le manger), faites une petite montagne et avec le dos de la louche, creusez le milieu, déposez-y la viande et garnissez de légumes, bon appetit, n'oubliez surtout pas le l'ben ou petit lait, indispensable avec le couscous!
 semoule, huile, coriandre, pois-chiche, légumes, smen

lundi 9 septembre 2013

Brochettes de poulet à l'ananas

Une recette que j'ai testée et qui nous a beaucoup plu ma famille et moi, vraiment délicieux mais le plus étonnant c'est son onctuosité, le poulet était d'un fondant et l'ananas alors là , top!

Pour les ingrédients, vous aurez besoin de:

- 4 morceaux de blanc de poulet
-quelques feuilles d'éstragon(الطرخون)
-1 petit oignon
-1ananas frais
-sel
-le jus d'un citron
-1càc de sauce soja
-1càs de sauce d'huître
-gingembre râpé
-1 pot de yaourt onctueux

Hachez l'oignon finement dans un saladier, ajoutez tous les autres ingrédients, le poulet et l'ananas coupés en morceaux, le yaourt et l'éstargon finement haché.
Laissez macérer quelques heures, puis faîtes des brochettes et enfournez à température moyenne jusqu'à ce le poulet soit doré.
Dégustez accompagné de salades fraiches par exemple ou de riz.
Bon appétit!
  poulet, estragon, oignon, ananas, yaourt, gingembre

mardi 3 septembre 2013

moules à la chermoula




Des moules à la chermoula, bizarre non? Eh non c'est très répandu chez nous, en plus c'est tellement bon, on peut les présenter en salade ou en plat principal.



Donc vous aurez besoin de :

- 1kg de moules sans coquilles
- coriandre fraiche
-1càc de piment doux
- 1càc de cumin
- sel
- 2 gousses d'ail écrasées
- 1càc de tomates concentrées
- huile d'olive
- et pour le plaisir et la couleur 1/2 càc de curcuma
- 1 tomate râpée


Pour les moules il faut les acheter sans coquilles déjà précuites, au sinon vous acheter le double de la quantité, et vous faites tout le travail, càd , vous faites cuire un peu les moules dans une cocotte sans eau et sans fermer puis vous enlevez la coquille.

Lavez à fond vos moules jusqu'à ce que l'eau devienne clair, enlevez ou non la petite boule noire qui se trouve au bas de la moule et mettez les dans une sauteuse avec tous les ingrédients, la coriandre hachée, l'ail écrasé, la tomate râpé, les épices et l'huile d'olive, une goutte d'eau juste pour laver l'assiette qui contenait la chermoula puis mettez sur feu doux pour obtenir une sauce onctueuse et bon appétit!