vendredi 5 juillet 2013

griouch ou m'kharka

Appelez-la comme vous voulez, "griouch", "m'kharka", "chabakia", "qu'li",elle reste LA pâtisserie par excellence du mois de Ramadan, elle a de multiples facettes et ce n'est pas une métaphore, un bijoux incrusté de sésame en guise de diamants dont voici une de ces multiples recettes.



Ingrédients:

- 1 bol de sésame
-1càs de fenouil
-1càs d'anis
-100g de beurre ou de margarine de bonne qualité
-sel
-50g de levure boulangère
-1/2càc de levure chimique
-1càc de cannelle en poudre
-1oeuf
-le contenu de la coquille d’œuf en vinaigre
-safran pistil
-1bol d'eau et de fleur d'oranger moitié moitié
- farine
-quelques pépites de gomme arabique
-2kg de miel pur
-1kg de miel de sucre
-huile pour friture
-250g de sésame pour la garniture



Commencez d'abord par lavez les graines de sésame et enlevez toutes les impuretés, laissez sécher au soleil sur un plateau couvert d'un torchon, pendant 2 jours ( vous retirerez l'aprés midi à cause de l'humidité) ensuite vous ferez torréfier dans une cocotte ou une poêle à feu doux jusqu'à obtenir des grains croquants et bien bombés.

Ne lavez pas le fenouil et l'anis,  parce qu'il perdent tous leurs arômes , passez au tamis ,  enlevez les petites impuretés, essuyez avec un torchon si nécessaire puis faites un peu chauffer dans une poêle juste pour retirer l'humidité ,en remuant sans arrêt .

Dans un grand récipient, personnellement j'utilise la "kasria" mettez le sésame, le fenouil, l'anis et la gomme arabique moulus (moulez la gomme arabique avec le sésame ou fenouil car il est difficile de la moudre toute seule)la cannelle, l’œuf, le vinaigre, le sel,  la levure boulangère, le safran, la levure chimique, l'eau + fleur d'oranger et le beurre et là j'aurais un conseil à vous donner tiré de ma propre expérience, avant je faisais ma chabakia avec du beurre elle était trop tendre et se cassait facilement surtout au moment de la friture, et après quelques jours elle devenait trop molle c'était juste pas possible! Ensuite j'ai mis de l'huile à la place du beurre j'ai obtenu des "pierres"! Puis j'ai utilisé de la margarine, de la bonne, et là j'ai enfin eu ce que je voulais donc vous avez le choix!

Mélangez bien tous ces ingrédients et ajoutez la farine en petites quantité , pétrissez bien jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et bien lisse ni trop molle ni trop rigide.
Faites des boules de la taille d'un petit pain mettez dans une assiette, couvrir d'un film et au frigo!

Préparez des plateaux si possible de différentes formes ou couleurs pour pouvoir repérer le premier préparé, n'oubliez pas qu'il y a de la levure dans les gâteaux donc autant faire frire les premiers.
Commencez l'opération délicate, celle du pliage! Prenez une boule et étalez- la sur votre plan de travail avec un rouleau à pâtisserie, elle doit être fine, elle gonflera à la cuisson.

 Avec un petit ustensile que nous appelons "jerrara", une roulette cannelée, coupez les bords de la pâte pour former un carré ou un rectangle, gardez les découpes pour en faire une autre boule, coupez des bandes de 5 cm, faites des rectangles de 7 cm de long et 5cm de large, au milieu de chaque rectangle, faites 3 entailles sans toucher les extrémités de la pâte, vous aurez ainsi un rectangle avec 4 entailles en comptant les bords.  Prenez la première entaille, puis la 3ème entre vos  doigts et les deux autres avec l'autre main, tournez le gâteau et faites entrer les deux extrémités au milieu du gâteau, ouf! quelle galère!  Vous devez obtenir une fleur en forme de cœur  .

Disposez-les dans des plateaux. Une fois que vous aurez finit, mettez une grande quantité d'huile dans une poêle profonde et laissez chauffer, elle doit être bouillante.  Dans une marmite assez large, mélanger les deux miels et laisser chauffer sans ébullition, et éteignez.

Commencez à frire les gâteaux, ils doivent avoir une couleur dorée puis trempez directement dans le miel, attention utilisez deux écumoires différents, un pour l'huile l'autre pour le miel, l'huile ne doit pas toucher le miel sinon c'est la cata!

Laissez la chebakia dans le miel le temps de frire une autre quantité, retirez la première que vous mettrez dans un récipient à profond et ainsi de suite.
Laissez votre chebekia passer la nuit dans le premier récipient ou la "kasria".Le lendemain,  réservez dans une boîte que vous pourrez ranger dans votre congélo ça se conserve très bien.
gâteaux, miel, sesame, cannelle

1 commentaire:

  1. hummm..je les vois bien accompagnés d'un e tasse de thé :p a essayer en ce mois de ramadan ;)

    RépondreSupprimer