mercredi 3 avril 2013

Bases de la cuisine marocaine


Tout d'abord, il faudrait savoir que notre cuisine n'est pas une cuisine de chefs, c'est plutôt une cuisine que l'on se transmet de mère en fille, de nos tantes, nos grands-mère, nos belles-mère aussi car une fois mariée, notre façon de faire change, on commence à suivre les goûts de nos maris un peu plus de paprika par là , pas trop d'ail par ci, donc on est tout le temps en mouvement, après viennent les enfants et eux aussi ils ont leu mot à dire, "un tajine à la  Macdonald"!
Et donc là je vais faire une petite pause  pour vous parler des bases de la cuisine marocaine , il y en a 5 qu'il  et chaque base se compose d'ingrédients précis, après bien sûr, chacun son tour de main, son grain de sable



LE M'QUALLI:  par exemple est utilisé pour les tajines "jaunes" à légumes : petits pois et artichauts, chardons, poulet au citron confit, etc.... nous verrons tout ça dans le blog in cha Allah.

Gingembre - sel - safran ou curcuma - ail - oignons - huile .

LE M'HAMMER:  est utilisé pour les tajines "rouges" , les plats qu'on repasse au four, qu'on présente pour les cérémonies ou encore pour préparer les plats de la fête du mouton , les pattes de veau..., nous verrons ça aussi. 

Gingembre - sel - safran ou curcuma - paprika - ail - oignons - huile - smen .



LE M'CHARMELpour les plats pimentés , les poissons, le poulet, les salades etc.....bien sûr on peut ajouter de la tomate concentrée ou autres nous verrons bien.

Cumin - paprika - sel - ail - coriandre fraîche - jus de citron ou vinaigre ( selon la recette ).

LA KADRA:  pour les plats ni sucrés ni salés les épices forment un doux mélange qui les rend uniques et ça me rappelle les odeurs qui sortaient de la maison de ma grand mère.

Poivre - sel - safran ou curcuma - smen ou huile d'olive ou les deux - bâton de cannelle - oignons - coriandre fraîche.

LE MAASSAL:  (plats sucrés)

Poivre - gingembre - sel - safran ou curcuma - cannelle - sucre ( ou miel) - ras el hanout ( là c'est plutôt complexe, on peut utiliser aussi la  bsibissa ( le macis) comme on peut ne pas utiliser du tout ni de ras el hanout ni bsibissa - oignons - smen ou huile.



Tout ça pour vous dire que les mélanges ne donnent pas de bons résultats, le respect des bases est chose essentielle, après si on voulait éventuellement utiliser ces bases pour tenter  une nouvelle recette d'ailleurs et y ajouter des condiments ou des plantes ça reste une question de goût. En tous les cas, voilà les ingrédients de base faites en bon usage.

1 commentaire:

  1. Vraiment, cet article est vraiment très pertinent, comme toujours.

    RépondreSupprimer